Loi Avenir Professionnel, les impacts clés sur la formation

Formation Professionnelle : impacts pour les entreprises

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel qui complète la réforme du droit du travail de septembre 2017, comporte de nombreuses disposition sur la formation professionnelle continue.

 

La loi créé le très médiatisé CPF converti en euros dans l'objectif de rendre les salariés acteurs de leur projet professionel et  de faciliter leurs démarche. Ainsi chaque actif se verra crédité de 500 € ou 800 € par an pour les moins qualifiés. Ils pourront acheter leur formation via une application mobile dès lors que cette dernière peut lui apporter une certification professionnelle officielle. Mais au delà de cette mesure, c'est tout le mode de collecte et de redistribution des fonds formation qui est repensé avec de nouveaux acteurs et un changement du rôle de ces derniers. ASFONA vous informe sur les mesures qui vont directement vous impacter :
1- Une nouvelle définition de la formation
2- Des changements d'interlocuteurs
3- Un mode de financement différent
4- De forts enjeux qualité pour les organismes de formation.

 

1 - Une nouvelle définition de la formation

2- Une réorganisation des différents acteurs de la formation professionnelle

3 - Financement de la formation par les entreprises : pouvoir des branches et mutualisation

4 - De forts enjeux qualité pour les organismes de formation